Fiche métier

Devenir Chargé d'études en marketing digital

Le 04/09/2017


1) Bonjour Victor. Pourriez-vous vous présenter ?
Bonjour. Après le bac, je me suis orienté en IUT Technique de Commercialisation à Tours car j’avais envie de suivre des études de business au sens large et qui soient concrètes. Au bout des 2 ans, j’avais envie de continuer à approfondir mes connaissances, c’est pourquoi j’ai passé les concours AST (Admission sur Titres) d’écoles de commerce, puis j’ai intégré SKEMA Business School. Durant ma scolarité, j’ai effectué plusieurs stages dans le secteur des médias, dont un chez Canal+ en régie publicitaire où j’évoluais au sein d’une équipe de commerciaux. Si la fonction de commercial comporte de nombreux avantages, j’ai préféré faire mon stage de fin d’études en marketing chez M6 où je suis actuellement toujours en poste.

2) En quoi consiste le métier de Chargé d’études en marketing digital ?
Je travaille au sein de la régie publicitaire digitale. Mon travail se divise en 3 parties :
a) L’analyse des audiences
b) La création d’argumentaires et de présentations d’aide à la vente pour présenter les offres du groupe aux clients
c) La création des offres des régies publicitaires sur lesquelles les commerciaux s’appuient pour vendre aux acteurs du marché les services de M6.

3) Quelle formation conseillez-vous aux jeunes pour devenir Chargé d’études en marketing digital ?
80% des chargés d’études marketing ont fait une école de commerce avec une spécialité soit business, soit marketing. Je conseillerai donc aux jeunes de suivre cette voie. A noter qu’il est également possible d’être recruté sur ce métier en venant de l’université.

4) A quel salaire peut prétendre un jeune diplômé en tant que Chargé d’études ?
Cela varie bien évidemment en fonction de la boîte dans laquelle il travaille. En général, un jeune diplômé commence autour de 30 000€ brut par an à quoi s’ajoute un variable qui dépend de son implication dans l’entreprise ainsi que de ses performances.

5) Quels sont les inconvénients liés au poste de Chargé d’études ?
Il y a peut-être un côté un peu frustrant car le travail des chargés d’études est valorisé par d’autres, en général les commerciaux car ce sont eux qui présentent les analyses.

6) Est-ce que vous pensez que le métier de Chargé d’études recrutera dans les années à venir ?
Oui pour plusieurs raisons. D’abord parce que les chiffres des régies publicitaires à la télévision sont très positifs. Ensuite parce que le Digital se développe énormément dans le secteur des médias. Il continuera donc d’y avoir de nombreuses offres d’emplois à pourvoir en marketing.

7) Quelles sont les qualités requises pour être Chargé d’études ?
Les 2 principales qualités sont l’organisation et la rigueur car on est amené à traiter de nombreux chiffres qui seront ensuite repris dans de nombreuses présentations.
Ensuite, il faut faire preuve d’une certaine créativité pour présenter élégamment et de manière originale les offres commerciales.

8) Quelles sont les perspectives de carrière du Chargé d’études ?
Elles sont nombreuses. En interne, on peut évoluer en tant que Responsable Marketing ou Directeur de groupe. En externe, on peut évoluer en agences médias, par exemple en tant que Responsable d’achats publicitaires.

9) Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pour s’orienter ?
Il est important de discuter avec des professionnels qui travaillent dans le domaine qui vous intéresse car ça permettra d’avoir à la fois une vision globale du secteur et de mieux connaître les métiers liés. Ensuite il faut aussi chercher des informations sur Internet comme des témoignages de professionnels.

10) Merci de votre témoignage. Auriez-vous une dernière anecdote sur votre métier ?
Le 1er jour où je suis arrivé chez Canal+, environnement professionnel oblige, je m’étais bien habillé. On m’a présenté les personnes avec qui j’allais travailler. Puis à la pause midi, je suis allé déjeuner à la cantine où il y avait au bout de la table… Omar et Fred ! Je me suis alors dit que c’était quand même sympa de travailler dans cet univers car au final, on vend de l’émotion. Il y a un côté très convivial à mon boulot.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)