Fiche métier

Devenir Chargée d'affaires dans un fonds d'investissement

Le 08/09/2016


1) Bonjour Léa. Pourriez-vous vous présenter ?
Bonjour, je m’appelle Léa, j’ai 24 ans. Après 2 ans de classes préparatoires en voie économique, j’ai intégré l’école de commerce HEC. Récemment diplômée, je travaille actuellement dans un fonds d’investissement en capital risque en tant que chargée d’affaires.

2) En quoi consiste votre métier de chargé d’affaires ?
Un fonds d’investissement investit dans des startups, les aide à se développer puis revend ses parts. En tant que chargée d’affaires, je rencontre des entrepreneurs qui souhaitent lever des fonds pour leur startup : j’analyse alors leur dossier (business model, études de marché …) puis sur la base de ces résultats, on discute en équipe et on décide si cet investissement rentre dans notre stratégie. Si on y investit, on mène des due-diligence pour agréger des informations objectives (juridiques et financières notamment) sur la startup. Ensuite, les partners du fonds accompagnent les entrepreneurs pour les aider à accélérer leur projet. Sur cet aspect, j’apporte une aide ponctuelle.

3) Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce métier ?
La polyvalence ! Chargé d’affaires est un métier qui nécessite d’être très analytique pour pouvoir éplucher les chiffres, faire des estimations puis en tirer des conclusions. C’est un métier également porté sur l’humain car on rencontre beaucoup de gens, notamment des entrepreneurs qui nous expliquent leur passion pour leur projet.

4) Quelles sont les perspectives de carrière en internet et en externe ?
En interne, on évolue en fonction des grades : chargé d’affaires, directeur, associé. Entre chaque grade, sur le fond, il n’y a pas vraiment beaucoup de différence mis à part la présence à des conseils d’administration ou les relations investisseurs
En externe, on peut choisir de devenir soi-même entrepreneur ou rejoindre un grand groupe sur des fonctions variées. Bref, les perspectives sont larges !

5) Quelle rémunération peut-on espérer en tant que jeune diplômé ?
En tant que jeune diplômé, on peut espérer une rémunération au-dessus de 40 000€ par an.

6) Quelle formation faut-il pour devenir chargé d’affaires dans un fonds d’investissement ?
Il n’y a pas de profil type. Le fonds dans lequel je travaille investit dans les startups innovantes et liées au digital (Internet, Big data etc.). De fait, les profils ingénieurs sont intéressants, tout comme ceux d’école de commerce. Le plus important à mon sens est d’être enthousiaste, ouvert et passionné par le monde des startups.

7) Quels sont les inconvénients du métier de chargé d’affaires ?
Certains projets demandent une charge de travail considérable. Comme pour tout, quand on passe du temps sur un projet, on a envie qu’il aboutisse. Quand ce n’est pas le cas, par exemple si l’offre d’investissement est rejetée (par le fonds ou par la startup), c’est toujours un peu dommage.
En moyenne, on investit 5 à 15M€ par projet et on investit environ dans 4 ou 5 projets par an. Forcément, il y a des fois où des projets n’aboutissent pas mais on continue d’avancer !

8) Quels conseils donnerais-tu aux jeunes diplômés pour travailler dans un fonds d’investissement ?
Il faut aimer le monde des startups en se tenant au courant de l’actualité et être très analytique (un stage en Conseil, Audit, Banque d’affaires est valorisant). Comme on est responsabilisé très tôt, il faut savoir être débrouillard pour être rapidement autonome et efficace.

9) De manière générale, quels conseils donnerais-tu aux jeunes pour s’orienter ?
Il faut avoir le bon feeling avec les gens avec qui on travaille car on va passer beaucoup de temps avec eux. Ensuite, il faut travailler dans un secteur qui nous attire !

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)