Fiche métier

Devenir Responsable technique marketing et communication

Le 19/08/2014


1) Bonjour Benjamin. Pourriez-vous commencer par vous présenter ?
Bonjour. Je m’appelle Benjamin, j’ai 25 ans. Après un baccalauréat Economique et Social, j’ai fait deux ans d’IUT Service Réseaux et Communication (SRC) où j’ai pu apprendre diverses matières telles que le marketing, le PAO (Publication Assistée par Ordinateur) c’est-à-dire Photoshop, la création de sites web, la programmation etc. J’ai ensuite continué en intégrant pendant deux ans l’ISCOM, une école de communication qui m’a permis d’approfondir mes connaissances passées. J’ai ensuite décidé d’arrêté à Bac+4 en master 1.

2) Dans quel type d’entreprise travaillez-vous actuellement ?
Je travaille chez un prestataire événementiel. L’entreprise est une Très Petite Entreprise (TPE) de cinq personnes qui met en place des solutions sur les événements internes des entreprises. Un de nos services est par exemple de proposer des boîtiers de vote électronique pour les Assemblées Générales des entreprises.

3) Quel est votre poste ?
Je suis Responsable technique, web marketing et communication. Mon travail se décompose en trois parties :
- La partie marketing online où je m’occupe de notre site internet (référencement, mises à jour…) et la partie offline où je crée des flyers, gère la relation avec nos prestataires extérieurs (graphistes, imprimeurs…).
- La partie technique où je me déplace sur les événements des entreprises. Je veille à ce que le matériel soit bien installé et fonctionne correctement.
- La partie communication et commerciale : je m’occupe du Service Après-Vente (SAV) en cas de besoin et répond aux questions des clients. Mon temps est réparti ainsi : marketing (45%), technique (45%) et communication (10%).

4) Quelles qualités sont requises pour ce poste ?
Il faut avoir un excellent relationnel pour bien pouvoir gérer les clients et les situations, une excellente gestion du stress pour pouvoir parler devant des centaines de personnes à la fois et enfin, être débrouillard, autonome, ouvert d’esprit et curieux pour trouver soi-même les solutions. Bien évidemment, il faut également avoir un intérêt pour les nouvelles technologies.

5) Vous déplacez-vous souvent ?
Les déplacements représentent 25 à 30% de mon temps. Ils sont en grande majorité dans Paris (75%) mais peuvent être aussi en province (25%) et à l’international (5%). Il faut savoir être flexible en termes d’horaires et pouvoir travailler le samedi de 6h à minuit des fois.

6) Quelles sont les Ă©volutions professionnelles ?
Dans la boîte, je suis déjà très proche des décisions et on me confie beaucoup de responsabilités. C’est l’avantage des TPE. Pour les évolutions de carrière dans d’autres boîtes, je peux toucher à tout car je ne suis pas spécialisé sur une seule fonction. C’est l’un des grands avantages de mon poste car il exige d’être polyvalent.

7) Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?
Je l’ai choisi plus par opportunité. Après, la question est plutôt de savoir pourquoi j’y suis resté. D’abord pour la boîte car c’est une entreprise familiale donc il y a une excellente ambiance. Comme je suis amené à souvent voyager, il n’y a jamais de routine. Enfin, je peux mobiliser toutes mes connaissances durant mes études car je touche à tout.

8) Quelle rémunération peut-on attendre en tant que jeune diplômé ?
La rémunération brute mensuelle est de 1750€. Il y a ensuite une rapide évolution qui peut permettre d’aller jusqu’à 2100€.

9) Quelle formation conseillez-vous pour accéder à ce métier ?
Je conseillerais aux étudiants d’avoir une formation en communication ! Cela peut paraître étrange mais beaucoup de personnes veulent faire de la communication sans étude. Du coup, c’est un secteur extrêmement bouché. Un des moyens efficaces pour se distinguer des autres candidats est d’avoir une formation solide comme par exemple une école de communication ou une école de commerce avec une spécialité communication. A noter que l’IUT est une excellente base pour commencer dans ce domaine.

10) Quels conseils donneriez-vous aux étudiants pour exercer ce métier ?
Il faut être curieux et s’informer régulièrement sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

11) Merci pour votre interview. Je vous laisse le mot de la fin.
Je me sens bien dans mon métier. Je suis amené à bien voyager ce qui m’a par exemple permis de rencontrer des gens célèbres tels que des présentateurs télé. L’année dernière, j’ai pu aller à Budapest, La Réunion ou encore Lisbonne.
Avec du recul, ce métier me plaît bien car il y a une bonne ambiance et le travail est intéressant. Seul bémol, la rémunération qui est une rémunération de petite entreprise.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

Dans la même rubrique
A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)