Fiche métier

Devenir Coiffeur

Le 16/03/2012


1) Bonjour, pourriez-vous présenter le secteur du cosmétique ?
Bonjour. Apparaître sous son meilleur jour est devenu essentiel. Aussi l'offre de soins connait-elle une croissance sans pareil : coiffure, soins du visage, épilation etc. Pour les professionnels, l'objectif est de s'adapter à une clientèle attentive aux modes et au look. Parallèlement aux petits salons de coiffure traditionnels, on compte une cinquantaine de chaînes qui diversifient leurs offres. Dans le domaine esthétique et du bien-être, la plupart des établissements ont moins de 5 ans d 'existence .

2) Pourriez-vous présenter ?
Je m'appelle Patrick, j'ai 40 ans. J'ai commencé la coiffure dès l'âge de 20 ans. J'étais embauché par un petit patron. C'est lui qui m'a initié au métier. J'ai commencé sur les cobayes chez les étudiants et les pauvres qui n'ont pas trop de moyens. Le coiffeur ne se contente pas de raccourcir les cheveux. Il choisit un style de coupe en fonction des modes, des saisons, du look de ses clients.

3) Avec quoi avez-vous commencé ?
Mon salaire était très bas, une centaine de francs. Aujourd'hui, un coiffeur débutant touche le smic, à savoir : 1 360 Euros brut mensuel. A l'époque je n'avais aucun diplôme, aujourd'hui un C A P coiffure est exigé.

4) Quels sont les différents métiers et les différents débouchés dans la coiffure ?
Les techniques du métier sont variées et selon l'importance du salon, shampoing, coupe, couleur, permanente... deviennent autant de spécialisations possible.

5) Comment s'organise le marché de la coiffure ?
La coiffure en salon comprend les artisans indépendants (85%) et les artisans francisés(15%). Une cinquantaine d'enseignes sont aujourd'hui implantées en France : Jean-Louis DAVID, Jacques DESSANGE.. Parallèlement, la coiffure à domicile se développe. Les professionnels se déplacent chez les particuliers, mais se rendent aussi dans les hôpitaux, les maternités ou les maisons de retraite..

6) Quelles sont les différentes spécialités ?
Shampouineur, coloriste, permanentiste, styliste visagiste : c'est à eux qu'il incombe de conseiller le client pour une coupe ou une couleur qui tienne compte de ses envies, de son look vestimentaire et de sa personnalité, de sa morphologie, forme du visage, teint de la peau et des yeux, coiuleur, implantation et texture des cheveux. L'inconvénient de ce métier est qu'il faut rester debout longtemps...

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

Dans la même rubrique
A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)