Fiche métier

Devenir Juriste d'entreprise

Le 03/07/2012


1) Bonjour David. Pourriez-vous vous présenter ?
Bonjour. Je suis juriste financier en charge de financement dans les grandes entreprises et en droit bancaire depuis 8 ans. Auparavant, j'ai fait une fac de droit à Paris 12 et suis diplômé d'un DESS juriste d'affaires, major de promo.

2) Pouvez-vous présenter le métier de juriste d'entreprise ?
Je m'occupe de la négociation des contrat de financement pour les grandes entreprises et traite diverses questions juridiques. Concrètement, les missions c'est de la rédaction, de négociation de contrat, de crédits et de documents annexes, assurer des garanties de sureté liées au financement.

3) Quels sont les aspect les plus difficiles ?
C'est de défendre les intérêts des employeurs (banques) face à des contreparties ayant des apriori négatifs sur la banque. Il faut aussi apprendre à gérer des relations humaines.

4) Quelle formation conseilez-vous pour devenir juriste d'entreprise ?
Il faut au minimum un bac+5 en droit des affaires, des obligations et droits bancaires.

5) Quelles sont les Ă©volutions possibles du juriste d'entreprise ?
On peut évoluer vers tout autre métier juridique lié à la banque : déontologue, inspecteur financier, contrôleur des risques, secrétaire général, avocat etc.

6) Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce métier ?
C'est de devoir trouver la meilleure solution de rechange, réussir à trouver des compromis entre deux parties n'ayant pas les mêmes intérêts, réussir à appréhender les règles de droits pour les besoins d'une opération. J'aime le challenge.

7) Quel est le salaire de début et de fin de carrière du juriste d'entreprise ?
Il varie entre 2000 euros net en début de carrière à 10 000 euros net hors primes en fin de carrière.

8) Quels conseils donneriez-vous aux Ă©tudiants pour devenir juriste d'entreprise ?
Il faut faire un maximum de stages, être rigoureux, avoir un objectif précis, savoir dans quelle branche du droit on veut aller, avoir conscience qu'il y a une chance sur deux de ne pas avoir de travail dans le domaine juridique une fois diplômé…

9) Le secteur recrute t-il beaucoup et souvent ?
Non, en ce moment, il y a un gel des embauches. La crise est largement ressentie sur le recrutement.

10) Merci pour votre témoignage. Je vous laisse conclure.
C'est un métier intéressant qui permet d'avoir beaucoup de portes ouvertes. Attention, ce n'est pas parce que l'on est avocat qu'on aura un gros salaire. Les possibilités de chômage sont fortes.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)