Fiche parcours

Julia étudiante en double cursus HEC Droit

Le 12/07/2012 - Thème abordé : Double cursus - Niveau d'études : Bac +5 et plus

1) Bonjour Julia. Pourriez-vous commencer par vous présenter ?
Bonjour. Après un bac scientifique, je suis allée en classe préparatoire puis j’ai intégré HEC. En parallèle à l’école de commerce, j’ai fait des études de droit par correspondance. J’ai notamment fait un master 2 de fiscalité internationale à Paris II en partenariat avec mon école. J’ai été diplômée l’an dernier.

2) Pourquoi avoir fait le choix de continuer vos études après un Bac+5 ? Etait-ce un projet mûr ? Si oui, à partir de quelle année avez-vous su que vous vouliez faire des études en droit en parallèle à votre école de commerce, HEC ?
Comme dit, j'ai fait les études en droit en parallèle à mon école de commerce. De fait, ça ne m'a pas rajouté d'années d’études.
J'ai commencé le droit dès la première année d'école parce que les matières proposées ne m’intéressaient pas vraiment et que j'avais envie d'être un peu plus spécialisée par rapport au cursus général. C’était donc un projet mûr.

3) Est-ce que l'école de commerce vous a apporté une valeur ajoutée à votre cursus ?
Oui ! Et c’est même le principal élément parce que si je ne veux plus faire de fiscalité, je peux faire plein d'autres choses alors que l'inverse n’est pas possible. Il est vivement conseillé d’avoir une solide formation pour être recruté dans les très gros cabinets d’avocat. La formation prépa / école de commerce / master en droit permet d’avoir un double cursus, et c’est ce genre de profil que les RH recherchent en priorité. Qui plus est, cette formation me donne beaucoup de connaissances sur les entreprises en général que je n'aurai pas acquises en passant uniquement par une formation universitaire.
L’école de commerce permet également de disposer d’un très bon réseau.

4) Existe t-il des synergies entre les cours en école de commerce et les études de droit ?
Oui étant donné qu'aujourd'hui il y a plein de double cursus. Les masters en partenariat avec les écoles permettent « d’ économiser des années d’études ». Par ailleurs, on a des cours de droit en école de commerce qui sont plus pratiques que théoriques par rapport à l’université. La prépa permet d’avoir une certaine ouverture d’esprit tandis que la fac est, à mon sens, très spécialisée.
Avec du recul, les différents cours que j’ai suivis m’ont permis d’acquérir de la méthode et de la rigueur ainsi qu’une capacité à savoir bien structurer ma pensée et surtout, à savoir le faire de différentes manières.
En droit par exemple, les dissertations sont toujours en 2 temps tandis qu’en histoire et en philosophie, c’est 3 temps. Les mathématiques permettent d'acquérir une rigueur que l'on retrouve dans le raisonnement juridique.

5) Qu’en est-il de la charge de travail ? Est-ce simple de concilier à la fois les cours en école de commerce et les cours à l'université ?
Oui car en école de commerce le volume des heures de cours n’est pas très lourd (en tout cas à HEC) et on peut souvent obtenir une équivalence en licence.

6) Est-ce un parcours atypique ou beaucoup d’étudiants ont fait le même choix que vous ?
Ce n'est pas atypique mais ce n'est pas non plus un gros pourcentage de la promotion qui choisit de faire ce parcours. On doit être entre 10 et 15 par promotion à passer le barreau.

7) Pourquoi ne pas avoir cherché un métier lié à la fiscalité puis y monter en compétences plutôt que de continuer les études ?
Parce que quand on est avocat, on a beaucoup plus de pouvoir pour exercer : on peut défendre le client et pas faire que le conseiller. On peut travailler dans un grand cabinet. Souvent, ils recrutent plus d'avocats que de fiscalistes sans le barreau et j'avais envie d'être avocate, statut qui permet de défendre dans n'importe quelle matière (en principe) et qui permet aussi à terme, de monter son propre cabinet.

8) Quelles sont les différentes étapes de la formation du barreau ? Y a-t-il des stages à faire ? Si oui, pour quelle durée ?
Il y a 4 mois de cours, 2 mois de stage non obligatoire ou 6 mois en alternance, 6 mois de projet pédagogique individuel (cours de justice, entreprise, ou cabinet à l'étranger, ou en association) puis 6 mois de stage final en cabinet.

9) Sur quoi cette formation débouche t-elle principalement ? Où est-ce que la plupart des étudiants s’orientent-ils ?
Ils font du droit des affaires ou du droit fiscal dans des cabinets juridiques.

10) Quels conseils donneriez-vous aux étudiants voulant faire une école de commerce et suivre en même temps des cours de droit ?
Il faut bien choisir ses stages, bien se renseigner pendant les forums ou pendant les journées portes ouvertes, et bien être au courant de ce que font les cabinets avant d'en choisir un.

Merci de nous avoir apporté votre témoignage.

A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)