Fiche métier

Devenir Animateur 2D et concept artist character designer

Le 19/11/2015


1) Bonjour. Pourriez-vous commencer par vous présenter succinctement (parcours, formation, années d'expérience) ?
Bonjour. Je m'appelle Stéphane, j'ai 29 ans. Je suis animateur 2D et concept artist character designer dans le secteur de l'animation et du jeu vidéo. J'ai 4 ans d'expérience dans le milieu. De 2003 à 2005, j'ai suivi le cursus industrie graphique aux Gobelins. De 2009 à 2011, j’ai effectué une formation cinéma d’animation 2D numérique à LISAA.
Cette année, j’ai participé à la Summer school des Gobelins.

2) En quoi consiste votre métier ?
Actuellement, je suis animateur 2D. J'anime des personnages, je leur donne vie avec l'aide des voix enregistrées par des acteurs. Mon rôle est de faire en sorte que ce qui a été prévu dans le scénario, colle parfaitement avec les intentions. Je retranscris les émotions, l'action et je partage du fun !

3) Quelles sont les qualités requises pour exercer votre métier ?
Je dirais être passionné, patient, assidu, avoir une âme d'enfant, un esprit créatif et un bon sens du timing.

4) Quelle formation faut-il suivre pour exercer ce métier ?
Tout dépend du poste visé mais une formation en cinéma d'animation est un des prérequis majeur. Une solide base en dessin peut être un gros avantage. Pour le reste : l'expérience et le travail nous mènent aussi loin que l'on peut. Pour devenir chaque jour, un peu plus fort : il faut pratiquer constamment !

5) Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce métier ?
La possibilité d'avoir des projets différents et de pouvoir créer. Même si nous sommes limités par certaines contraintes, ça reste un métier très libre où le dessin est une passion.

6) Quel est le salaire brut mensuel en début et fin de carrière?
Nous sommes payés au jour. Un débutant doit et devrait (car ce n'est pas forcément le cas) toucher 110€/jour. Et en fin de carrière 160€/jour. S'il devient chef animateur, j'ai entendu parler de 240 €/jour, mais honnêtement, je n'y crois pas.

7) Quelles sont les perspectives d'Ă©volution ? Quels horaires faites-vous ?
C'est assez compliqué à dire. On passe vite de junior à middle en fonction des productions et de la complexité du travail.
Puis enfin senior... mais tout est relatif à la qualité du travail effectué.
Ensuite, pour ne pas stagner, il faut savoir se diversifier et savoir proposer ses compétences là où l'on pense pouvoir réussir (même si cela sort de notre domaine de prédilection). Par exemple, un animateur peut être un bon storyboarder. Et un storyboarder peut être un bon décorateur scénographe…etc. Il faut se forcer à évoluer. Certains projets peuvent parfois nous mener très loin.
En termes d’horaires, je fais largement plus de 40h par semaine. Mais tout va dépendre des productions.

8) Ce métier permet-il un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?
Oui, largement ! Il faut juste savoir s’organiser pour pouvoir se consacrer aux siens. Comme il y a le stress à gérer, c'est une chance de savoir faire une coupure, voir du monde, se faire des contacts…Il est d’ailleurs plus simple de rester avec des personnes du même milieu professionnelle : on comprend les contraintes des uns et des autres, ça ressert les liens.
Mais dans ce milieu, il y a beaucoup de couples qui tiennent la route, dont la moitié travaille dans un secteur différent. Il faut juste faire attention à ne pas faire des déplacements trop loin pour certaines prod.

9) Y a-t-il des spécificités au métier ? Si oui, lesquelles ?
Dans ce milieu, on peut se retrouver à faire beaucoup d'autres métiers. Il faut savoir s'adapter et saisir l'occasion.
Le réseau est très important dans ce métier. Garder un bon contact et donner une bonne image peut être un plus essentiel pour avoir son premier job.
J'ai eu mon premier travail grâce à un stage qui s’était très bien passé. Mon second grâce à la recommandation d'un ami sur mon CV. Donc plus vous connaissez de monde, plus vous avez de chance d’être recommandé par quelqu’un comme étant fiable plus vous animez de chance de travailler longtemps dans ce milieu.

10) Votre métier est-il un métier d’avenir ? Pensez-vous qu’il continuera à recruter pour les prochaines années ?
Honnêtement, on aura toujours besoin d'animateur. Même si l'on voit sortir des films avec des acteurs en motion capture, on aura toujours besoin de concept artist. Et chaque année fait apparaître son lot de perles rares qui inspire de nouveaux petits et petites qui vont forcément faire leur place et proposer toujours mieux. Ils/elles rêveront d'en avoir plein les yeux et d'en mettre plein les yeux.
D’après moi, la culture du divertissement est le principal fonds de commerce des pays occidentaux... (Après l’alimentation évidement) Donc même si ce n'est pas toujours stable... ça restera un métier demandé.

11) Quels conseils donneriez-vous aux étudiants désirant exercer ce métier ?
Je leur conseillerais tout simplement de bien choisir leur métier et de savoir si au fond d'eux, c'est une passion. S’interroger sur ce qui les anime. Si c’est un métier qu’ils vont adorer faire tous les jours avec le même plaisir… Ou si tous les jours, ils s'éloigneront un peu plus de leurs objectifs et de leur passion pour la 3D, la modélisation ou la peinture par exemple. Ils vont devenir artiste... ils doivent en être conscient. Et savoir juger ce qu'ils ont à donner et pendant combien de temps. Car il faut de la persévérance et de la motivation.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)