Fiche métier

Devenir Assistante Sociale

Le 03/12/2019


1) Bonjour Aurore. Pourriez-vous vous présenter succinctement (formation, parcours, expérience…) ?
Bonjour. Après avoir obtenu mon baccalauréat en Sciences Médico-Sociales en 2007, j’ai passé un concours pour intégrer l’Institut de Formation en Travail Social. Cet institut propose un parcours de 3 ans pour devenir Assistante de Service Social. Durant cette formation, j’ai réalisé plusieurs stages en service social hospitalier : en urgences, en polyclinique, en médecine interne, en gastro-entérologie, en gériatrie. J’ai également fait un stage long en polyvalence de secteur en Essonne pendant 6 mois. A la fin des 3 ans, j’ai obtenu mon diplôme d’Assistante Sociale en 2010.

2) En quoi consiste le métier d’Assistant(e) Social(e) ?
La mission première de l’Assistante Sociale (AS) est la protection des personnes vulnérables, notamment la protection de l’enfance. Elle a en outre pour missions principales d’évaluer la situation, conseiller, orienter et accompagner les personnes en difficultés, avec pour objectif le maintien ou la reprise de leur autonomie.
Ces missions peuvent varier en fonction du lieu du travail. On trouve des Assistantes Sociales partout : mairies, service social de secteur (départements), hôpitaux, associations, entreprises, etc.
J’exerce actuellement en service social hospitalier, et plus spécifiquement en service de gérontologie clinique. Mes tâches sont nombreuses : accompagnement des patients et des familles, accès aux droits, recherche de financements, organisation des retours à domicile, des admissions en institution (EHPA, EHPAD, USLD), mesures de protection juridique (curatelle, tutelle, habilitation familiale), participation aux staffs pluridisciplinaires, lien étroit avec les partenaires extérieurs à l’hôpital…

3) Quelle formation recommanderiez-vous aux jeunes pour devenir Assistant(e) Social(e) ?
Suivre un Baccalauréat Général ou ST2S (pour Baccalauréat Sciences et Technologies de la Santé et du Social) car ce sont les plus proches de la formation. Ensuite, l’idéal est de passer les concours des écoles de travail social, de suivre les 3 ans jusqu’au diplôme avec la moitié du temps passé en stage. Il existe également la possibilité de faire une licence en parallèle (Sciences Sociales, Sciences de l’Education), en partenariat avec les Universités.

4) A quel salaire un jeune diplômé peut-il prétendre en tant qu’Assistant(e) Social(e) ?
Entre 1200€ et 1400€. L’hospitalier est le plus mauvais payeur.

5) Quelles sont les perspectives de carrière ?
Il existe des possibilités de passer après quelques années des concours en vue d’être catégorie A (cadre socio-éducatif, conseillère technique). Des réorientations sont également possibles en fonction des licences obtenues.

6) Quels sont les inconvénients du métier d’Assistant(e) Social(e) ?
Revenus faibles, manque de moyens, risque d’épuisement.

7) Pensez-vous que ce soit un métier d’avenir et que les entreprises seront amenées à recruter dans les prochaines années ?
Absolument pas.

8) Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pour s'orienter ?
Le choix d’exercer la profession d’Assistante de service social est une vocation. Je conseillerais de ne pas s’orienter vers ce métier si l’on veut gagner des sous. C’est un magnifique métier mais non reconnu, tant sur le plan salarial et sociétal.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

Dans la même rubrique
A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)