Fiche métier

Devenir Prothésiste dentaire

Le 01/06/2012


1) Bonjour Caroline, pourriez-vous vous présenter ?
Bonjour. Le prothésiste dentaire est l'un des rares professionnels de la santé qui n'ait pas de contact avec les patients. Il travaille au sein d un laboratoire sous le contrôle d'un chirurgien dentiste. Pour exercer cette profession, il faut au minimum posséder le Bac prothèse dentaire, accessible en 3 ans après une classe de 3ème.

2) En quoi consiste le métier du prothésiste dentaire ?
Le prothésiste dentaire fabrique, répare ou modifie les prothèses ou fausses dents : objectif ? Rétablir le sourire du patient, mais aussi surtout la fonction masticatoire des dents. Il réalise aussi des appareils d'orthodontie permettant de corriger les imperfections de la dentition des enfants.
Le prothésiste est un orfèvre de la prothèse. Tout son art consiste à concevoir et réaliser des prothèses dentaires sur commande du chirurgien dentiste : couronnes, bridges, implants … De l'empreinte à la finition. Couronnes, bridges, dents sur pivot, dentiers ou appareils d'orthodontie, le prothésiste dentaire est un véritable artisan. Sur commande du chirurgien- dentiste, le prothésiste dentaire fabrique, répare ou modifie des prothèses, fausses dents que l'on pose soit à la place des dents lorsqu'elle sont cassées ou malades, soit sur les mêmes dents pour les reconstituer. Il réalise également certains appareils dentaires correctifs, prescrits par l'orthodontiste. C'est à partir des empreintes de la cavité buccale du patient effectuées par le chirurgien dentiste que le prothésiste débute son travail. Celui-ci choisit le matériau qui s'avère le plus adapté : céramique, résine, métaux (or, platine), en tenant compte de la demande du patient (une prothèse en céramique est plus coûteuse qu'une prothèse métallique) et de l'emplacement de la prothèse dans la bouche. Le prothésiste dentaire sculpte, moule ou modèle une fois la prothèse achevée et essayée sur le patient. Il peut intervenir à nouveau à la demande du praticien pour d'éventuels ajustements et finitions.

3) Quels sont les aspects les plus difficiles du travail ?
Situé en bout de chaîne, le prothésiste dentaire doit souvent se plier aux impératifs du chirurgien dentiste qui cherche à réduire les coûts et les délais. Les demandes étant nombreuses, il doit donc travailler beaucoup et vite, un impératif auquel s'ajoute la nécessité d'être concentré, adroit, minutieux et perfectionniste : en effet, si la prothèse est ratée, il faut tout recommencer.

4) Quelles sont les qualités requises pour être prothésiste dentaire ?
Outre les qualités techniques, le prothésiste dentaire doit avoir un bon sens d'observation, d'excellentes aptitudes visuelles (couleurs, reliefs) ainsi que le sens de l'esthétique. C'est en fonction de la qualité de ses prestations qu'il recevra ou non de nouvelles commandes de la part des cabinets dentaires. Le prothésiste dentaire exerce soit en salarié, soit à son propre compte au sein d'un laboratoire indépendant de prothésiste dentaire. Il en existe 6 000 en France. Ce sont toujours de petites entreprises artisanales (les ¾ ont moins de 4 salariés). Environ 15% des prothésistes sont recrutés par le secteur hospitalier, une mutuelle, un centre de santé, une clinique de chirurgien dentistes ou de stomatologistes Certains travaillent en libéral. Ouvrir sa propre entreprise n'est possible qu'après 8 à 10 ans d'expériences professionnelles, et nécessite un gros investissement (de 50 000 à 200 000 euros). Bien que les commandes de prothèses soient nombreuses, le nombre d'embauches, du fait de l'âge moyen de professionnels (36 ans) n'est pas considérable : on parle de 600 postes à pourvoir pour plus de 2 000 diplômés qui sortent par an.

5) Quel est le salaire de début et de fin de carrière du prothésiste dentaire ?
Le salaire brut mensuel du débutant est de : 1 400 Euros. Le salaire de fin de carrière doit se situer entre 2 500 et 2 800 Euros par mois.

6) Quelle formation préconisez-vous pour exercer le métier de prothésiste dentaire ?
Bac pro prothèse dentaire + éventuellement BTM ( Brevet technique des Métiers ) et BTMS (Brevet Technique des Métiers supérieurs) de prothèse dentaire.

Merci de nous avoir fait partager votre expérience.

Dans la même rubrique
A vous la parole

Partagez vous aussi votre expérience professionnelle. Plus il y aura de fiches, plus Vocajob.com sera utile pour aider les étudiants à s'orienter.

Commentaires (0)